Reconnaître les signes de perte auditive

perte auditive

D'après les statistiques de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 466 millions de personnes dans le monde souffrent d'une déficience auditive handicapante. Ce qui représente plus de 5 % de la population mondiale. Pour rappel, cette perte d'audition est supérieure à 40 décibels dans la meilleure oreille chez un adulte. Il est donc utile de savoir reconnaître les signes d'une perte auditive chez un individu afin de passer un test auditif au plus tôt.

Les signes acoustiques

Généralement, une personne qui a des problèmes auditifs s'efforce d'adapter son environnement afin de compenser les effets de sa perte d'audition. Cela se traduit concrètement par une augmentation exagérée du volume de son téléphone ou par l’utilisation du haut-parleur pour mieux entendre la conversation. De même, elle peut augmenter de façon exagérée le volume de son téléviseur, voire utiliser des écouteurs pour regarder la télé. D’autres signes peuvent également signifier une perte d'audition, comme ne plus entendre les oiseaux, sauf ceux se trouvant à proximité. Cela peut être également éprouver des difficultés à localiser certains sons, entendre plus distinctement les voix d’hommes que celles des femmes et des enfants. Etre dérangé par les cris d'enfants et les chocs métalliques sont également des signes de problèmes auditifs on parle, dans ce cas de phénomène d'hyperacousie. Dans 80 % des cas, la personne entend des bruits dérangeants comme des grincements ou des sifflements. C'est ce que les spécialistes appellent les acouphènes.

Quels sont les signes comportementaux de surdité ?

Voici quelques signes qui trahissent un problème de perte d'audition chez un adulte. En premier lieu, il n'aime pas les endroits bruyants comme les salles de réunion, les restaurants, etc. Il rencontre également un problème de communication aussi bien dans son couple qu'en famille. Il déplore souvent que les conditions acoustiques d'un endroit soient assez médiocres, trop d'écho, de réverbérations, de résonances, etc. Il ne comprend pas le début des phrases, à moins qu'on le prévienne à l'avance qu'on s'adresse à lui. Une personne qui souffre de problème auditif a tendance à se mettre à l'écart des conversations et semble ne pas trop s'intéresser à ce qui se dit. D'ailleurs, elle ne pose pas de questions et prend un air distrait. Elle dit aussi que les gens n'articulent pas correctement et ne parlent pas assez fort. Tous ces signes entraînent une certaine nervosité de la part de l’entourage qui subit le handicap de la personne.

Et les signes physiques ?

Même s'il n'est pas nécessaire de passer un test auditif chez un spécialiste, il existe certains signes qui doivent vous alerter. Si une personne de votre entourage souffre d'un problème d'audition elle va, par exemple se rapprocher de vous lors d’une conversation pour mieux entendre ce que vous dites. Aussi son regard sera intense pendant votre conversation et ses yeux resteront rivés sur votre visage afin de lire sur vos lèvres. C'est ce que les spécialistes appellent la lecture labiale et il est possible qu’elle ne se rende même pas compte qu'elle fait appel à cette technique.

Vos commentaires
Les publications similaires de "Santé"