Fatigue au réveil ? Et si vous souffriez d'apnée du sommeil ?

apnée du sommeil

Pathologie se manifestant par des interruptions involontaires du processus respiratoire au cours de la nuit, l'apnée du sommeil, également appelée Syndrome d'Apnées Hypopnées Obstructives du Sommeil (SAHOS) peut avoir des conséquences dramatiques sur le long terme. C'est pourquoi, si vous présentez les symptômes caractéristiques (maux de tête, ronflement, fatigue au réveil, etc), il est préférable de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Ronflements, fatigues, etc : quels sont les symptômes caractéristiques d'une obstruction des voies respiratoires due à une apnée du sommeil

Trouble de la ventilation engendré par une obstruction des voies respiratoires, l'apnée du sommeil se manifeste par divers symptômes allant des ronflements à une sensation de fatigue au réveil. Pouvant engendrer somnolences, dépression et baisses de concentration au cours de la journée, l'apnée du sommeil est un problème qu'il est nécessaire de traiter avec vigilance. C'est pourquoi, si vous en présentez les symptômes, songez à consulter rapidement votre médecin. Ce dernier, après avoir pratiqué divers examens tel un enregistrement du sommeil, saura alors à quel type de traitement recourir.

Comment retrouver une bonne qualité de sommeil en cas de syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil

Maladie affectant environ 4% de la population française au cours la nuit, l'apnée du sommeil est provoquée par une occlusion répétée des voies respiratoires au niveau du pharynx. Elle se manifeste par divers signes caractéristiques : ronflements, sensation de fatigue au réveil, somnolences, etc. Certains facteurs peuvent favoriser la survenue d'une apnée du sommeil : obésité, prise de sédatifs, âge avancé, mauvaise hygiène de vie, etc. En cas d'apnée du sommeil chez l'enfant, le médecin pourra prescrire une ablation des amygdales.

Vos commentaires